09/07/2008

NAMUR - LE TEMPS DES TANNEURS - Exposition - Place l'Ilon

Exposition

 "Le temps des Tanneurs".
 

CENTRE L’ILON
Salle Houyoux - 3ème étage
Entrée par la Place l’Ilon, 17 - 5000 NAMUR
Tél : +32(0)81 83 05 03

En juillet-août 2008, ouvert les lundis, jeudis et samedis de 11h. à 17h.

http://www.loisirsetvacances.be

Tan002

Photo André CLAES - Collection Archives Photographiques Namuroises A.S.B.L.

Ilon1

Ilon2

                                                 Photos Daniel Franquien

Mémoire des quartiers.
 

Les petits métiers qui, jadis, faisaient le charme de nos quartiers, ont complètement disparu de nos villes depuis quelques décennies. Mais ceux-ci sont encore bien vivants dans la mémoire de nos parents ou grands-parents. Souvent, l’histoire met en vedette les événements marquants de la vie politique, économique et sociale en négligeant les aspects de la vie quotidienne.

L’ASBL LOISIRS ET VACANCES qui contribue à la valorisation du patrimoine architectural, naturel, industriel, artisanal et culturel de la Wallonie vous invite à découvrir l’histoire d’un quartier populaire de Namur par une exposition organisée en collaboration avec l’ASBL Archives Photographies Namuroises, la Bibliothèque Communale de Namur et quelques anciens du quartier de l’Ilon.

Un comité rassemblant ces partenaires vous invite aussi à participer à la collecte de ces mémoires de quartiers.

EXPOSITION « Le Temps des Tanneurs »
Le premier document mentionnant l’existence des tanneurs à Namur est une convention datée du 3 mai 1323.

La réputation des cuirs namurois dépasse les frontières comme nous le prouve un document de 1746.

C’est au 18e siècle que l’industrie du cuir à Namur connaît son apogée.

Entre 1760 et 1790, les tanneries namuroises fournissent en moyenne 41,8 % des exportations de cuirs de semelles pour l’ensemble des Pays-Bas autrichiens ; 28,6 % pour les cuirs d’empeigne exportés.

Les maîtres-tanneurs occupent dans le quartier des Tanneries au 18e siècle une place de quasi monopole. Ils se font construire de nombreux hôtels de maître dans le quartier de l’Ilon et accèdent à des places prépondérantes dans la vie de la cité.

En 1890, 13 tanneries sont encore en activité à Namur. La dernière, celle de la famille Bequet,
située impasse des Tanneurs, place l’Ilon et rue de l’Etoile ferme ses portes en 1911.


PROJET MEMOIRES DE QUARTIERS.
Le quartier l’Ilon possède un riche passé social et économique. Actuellement, il existe encore des personnes qui ont vécu dans ce quartier avant sa modernisation.

Notre objectif est de reccueillir leur témoignage afin de valoriser cette mémoire qui révèle de
riches potentialités de développement pour le futur.

Ce projet pourra être élargi à d’autres quartiers.

 

 

 

18:27 Écrit par Daniel Franquien dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Monsieur Bravo, Pierre-Paul et sans nul doute à Sylvette qui ne doit pas être loin de toute la valorisation de ce beau quartier qui fut aussi le mien ! Dans le reportage de Canal C, une chose manquait, c'était l'odeur... des tanneries... jamais oubliée !

Écrit par : Navez | 27/07/2008

Les commentaires sont fermés.